Dryade

Famille de monstre
Dryade
Classes de monstre
ElfeFéeHumanoïdePlante
Dés de vie
2d8
Taille
Moyen (taille supérieure ou égale à 1m50)
Nombre rencontré
0 (1d6)
Alignement
Neutre - Neutre
Mouvements
Terrestre
12 mètres (8 cases) par round ,  36 mètres (24 cases) par tour
Défenses
Esquive (ESQ) : +15,  Réflexes (REF) : +12,  Vigueur (VIG) : +11,  Volonté (VOL) : +15
Armure naturelle
0(0)
Initiative
(d6) +2
Attaque
(d20) +2
Autres tests
(d20) +1
Moral
3
Classes de trésor
XIX
PX
29
Nombre d'attaques par round
1
Attaques
Charme
Type d'attaque
Distance
Portée
36 mètres (24 cases)
Nombre par round
1
Dégâts/Effets
  • Charme par charme : Dégâts AUTRE - Durée permanente - (Défense : VOL)

Timide, intelligente et déterminée, la dryade est aussi insaisissable que séduisante. Ses traits délicats sont semblables à ceux d’une femme elfe, mais sa peau est de couleur chêne et ses cheveux changent de couleur avec les saisons, comme des feuilles. Bien que de nature solitaire, elle peut, en de rares occasions, se réunir avec quelques congénères (cinq au maximum). Une dryade est spirituellement unie à un arbre particulier ; la mort de l’arbre entraîne celle de la dryade. Elle est capable de se joindre physiquement à son arbre, disparaissant alors de la vue. Par contre, elle meurt au bout de 1 tour si elle s’éloigne à plus de 72m de son arbre. La dryade possède Charme-personne de façon innée. Elle utilisera cette capacité si elle est menacée ou si elle se pique de passion pour un individu. La victime se rendra à l’arbre de la dryade et s’y fondra, étant alors perdue à jamais. La dryade accumule les trésors de ses victimes ou amoureux passés et les conserve à la base de son arbre, sous les racines.